VIRAGE

  

 


" Le point de départ à la rédaction de cet objet est un accident sportif survenu au stadio olympico de Rome le vendredi 13 juillet 2007.
Lors du meeting Golden League de Rome, Salim Sdiri, détenteur du record français de saut en longueur regagne la zone d’échauffement. Le concours est terminé et l’athlète se place quatrième.
Au même moment, de l’autre coté du stade ont lieu les épreuves de lancer de javelot. Le finlandais Tero Pitkämäki s’élance et en fin de course glisse, son javelot sort de sa trajectoire initiale, effectue un premier rebond sur la pelouse et vient perforer Salim Sdiri dans le dos.


C'est le geste étranger, accidentel.


Ici, tout commence à cause d'une glissade qui amène le glissement du sens, le décalage. La recherche ici développée consiste en une analyse des éléments au centre de l’évènement. Le récit propulse l'espace du stade, ses spectateurs, dans un espace mental large où sont rejoués par extraits des scènes d'ailleurs dans un temps dilaté pour créer une sorte de mythologie construite par bribes. Elle ouvre le champ à une pluralité d’énonciations tel les différents points de vue possibles une fois assis dans un stade. Le lieu,les protagonistes, les actions et les symboliques qui s’y rapportent sont les pistes qui sont énoncées et suivies dans cet essai."